Faîtes le plein d’antioxydants

Sur les conseils du Docteur en Pharmacie Patricia PACAUT

Les fruits et légumes devraient être une source privilégiée d’antioxydants pour lutter contre les radicaux libres, responsables du vieillissement prématuré de nos articulations et de la dégradation accélérée des cartilages.

Nos fruits et légumes n’ont plus la qualité nutritionnelle qu’ils devraient avoir. Ils sont appauvris car les cultures sont intensives, les sols sont appauvris, les fruits sont souvent cueillis avant maturité, ils sont transportés, conservés en chambre froide… Les légumes sont pelés, cuits…

Le plein d’antioxydants, nous permettrait de lutter efficacement contre le stress oxydatif et pourrait participer activement au bien-être articulaire.

Le stress oxydatif ou stress oxydant correspond à une agression des cellules par des radicaux libres (responsables prématurés du vieillissement), aussi appelés « espèces réactives de l’oxygène » (ERO). Il ne faut pas confondre stress oxydatif, qui s’observe au niveau cellulaire, et stress psychologique, au niveau de l’organisme.

Le glutathion se cache dans l’avocat, le melon, l’asperge, le pamplemousse, la fraise, la tomate crue, le chou-fleur, le brocoli, la courgette, l’épinard cru.

Le sélénium, on le trouve surtout dans l’ail, la noix du brésil, les champignons, le thon.

Le béta carotène (pro vit A) des abricots, melon, tomate, carotte, poivron, salade.

La vitamine E des noix, noisettes, amandes, légumes verts.

La vitamine C des fruits frais acides et des végétaux très colorés (tomate, poivron, mâche, brocoli, persil).

N’oublions pas le zinc présent dans les huîtres, les volailles et le poisson.

Exemple de menu antioxydant :

  • Huîtres
  • Avocat au thon
  • Salade exotique aux agrumes

L’assiette anti-surpoids

Pour soulager nos articulations, il est important de contrôler notre poids et de limiter les kilos superflus. Il existe une relation directe entre la perte de poids et l’amélioration de la souplesse et de la mobilité des articulations.

Côté glucides, on privilégie les fruits et légumes qui grâce à leur index glycémique (IG) bas entraînent une montée douce et progressive du glucose dans le sang. La libération progressive d’énergie procure une sensation de satiété pour un minimum de calories. Ils sont rassasiants, évitent les fringales et améliorent le transit.

Côté protéines, on privilégie les produits de la mer (crustacés, sardines, saumon, maquereaux…), les viandes blanches (poulet, dinde…).

Côté lipides, on privilégie plutôt l’huile d’olive et l’huile de colza. Ces deux huiles sont les meilleures pour la santé.

Exemple de menu anti-surpoids :

  • Salade de haricots verts à l’huile d’olive
  • Escalope de dinde au curcuma
  • Julienne de légumes
  • Salade de fruits rouges

L’assiette oméga 3 et vitamine D

Les omégas 3 et la vitamine D sont essentiels pour préserver notre capital articulaire. L’apport en oméga 3, précurseurs des prostaglandines (hormones intervenantes notamment sur le système immunitaire), participe à la modulation de la réponse inflammatoire. Le chef de file est l’acide alphalinolénique que l’on retrouve dans les noix, l’huile de colza, l’huile de noix. Les poissons gras sauvages des mers froides sont riches en EPA, DHA… Le problème avec ces poissons, c’est qu’ils sont fréquemment contaminés par des toxiques (PCB, mercure…) surtout les gros poissons. C’est pourquoi on préfèrera les petites espèces comme les sardines, les harengs ou les maquereaux.

Exemple de menu oméga 3 – Vitamine D

  • Saumon sauvage ou filets de hareng marinés
  • Pomme de terre en robe des champs
  • Fromage de brebis
  • Une poignée de noix, noisettes ou amandes.

L’assiette anti-acidité

L’acidité étant la cause réelle et primaire de tous les problèmes articulaires, on évitera au maximum l’alimentation industrielle qui provoque une prépondérance d’acides. Reprenons le goût de cuisiner des produits frais en privilégiant certains aliments pour leur qualité alcalinisante (opposé d’ancidifiante), comme les légumes verts (épinards, mâche, cresson…), la pomme de terre en robe des champs, l’avocat , la banane, la chataîgne… Presque tous les fruits et légumes nous aident à restaurer l’équilibre acido-basique capital pour préserver notre confort articulaire. Trop de céréales et de produits céréaliers n’est pas un bonus pour nos articulations.

Exemple de menu anti-acidité

  • Avocat vinaigrette
  • Viande blanche grillée
  • Salade verte (mâche ou cresson ou les deux mélangés)
  • Ananas en morceaux

Stress

Nutrition essentielle

Respiration consciente